Warning: is_file() [function.is-file]: open_basedir restriction in effect. File(../plugins/importExport/class.db.export.php) is not within the allowed path(s): (/mnt/154/sda/1/b/totographe) in /mnt/154/sda/1/b/totographe/plugins/autoBackup/_define.php on line 159
chimie - Mon Totoblog

Mon Totoblog

Aller au contenu . Aller au menu . Aller à la recherche

mercredi, février 9 2011

L'argentique le retour

Enfin, pour certains, il n'est jamais vraiment parti.
Pour d'autres qui n'ont jamais connu autre chose que le numérique, c'est une (re-)découverte.

En tout cas, ce n'est pas moi qui vous dirai le contraire, l'argentique c'est chaud, c'est sensuel, c'est hype !!


Voir aussi

mardi, août 11 2009

Port de Cadaqués

cadaques_003_web.jpg

Voilà une première numérisation à l'appareil photo d'un cliché argentique développé entièrement par moi-même.
En fait c'est une vieille pellicule qui trainait chez moi depuis environ trois ans et dont je n'avais aucune idée de ce qu'elle pouvait contenir. Je l'ai alors utilisée comme pellicule test pour mon tout premier développement de pellicule... un grand succès pour moi 8-)

L'argentique offre un cachet unique à travers son grain épais. Cela se voit encore davantage sur le tirage papier, qui a cependant un aspect moins vieilli que sur cette numérisation.
Pardonnez aussi que n'ayant pas de verre pour appliquer le tirage, celui est légérement bombé, ce qui fait que le cadre n'est pas exactement rectangulaire (il l'est en vrai) ;)

Pour info, il s'agit d'un film HP5+ développé au LC29 (1+19 - 9 min car la T° est un peu plus fraiche que 20°C) et tiré sur papier Ilford perlé multigrad.

jeudi, mai 7 2009

La photographie numérique au secours de l'argentique

pelloche_0092_web_cl.jpgPour bien des gens, l'attrait du numérique a définitivement enterré la photographique argentique. Et il y a de quoi:
- facilité d'utilisation
- coûts (extrêmements) réduits
- possibilité de recommencer encore et encore le même cliché s'il est râté
- instantanéité du résultat
- tirages à commander en ligne ou à imprimer soi-même, confortablement assis dans son canapé

Alors que la photographie argentique est associée au coût des pellicules et des développements, à la prise de photo "en aveugle" et à l'impossibilité de retravailler ses images.
Et effectivement, j'ai récemment fait développer par un labo une bobine N&B de mon mariage, cela m'a coûté 40 euros le film +tirages !!!

Pourtant, je pense que l'argentique est loin d'être mort et pour ma part, je ne suis pas prêt de me séparer de mon F-601...

Lire la suite...