En fait, j'avais commencé la photo argentique il y a plusieurs années avec mon premier reflex: le Nikon F601.
f601.JPG
(meudeureuh, j'ai trouvé cette photo qui correspond exactement à mon matériel: le F601, son objo de base 35-70mm et un zoom 75-300mm - d'assez mauvaise qualité du reste)

Quant on goûte ce genre de chose, on est accroc pour la vie. Pourtant le prix des pellicules et surtout le prix des tirages était rédhibitoire, surtout pour un jeune adolescent.

La retouche d'image non numérisée n'est possible qu'au labo photo (en N&B bien sur). J'ai la chance d'avoir pu m'initier aux techniques du développement en chambre noire et c'est là encore quelque chose de vraiment passionnant... mais long, difficile et là encore coûteux (produits chimiques, papier toussa).

Puis vint l'ère du numérique et mon premier APN, le Sony Cybershot DSC P2. Seulement 2 millions de pixels, mais le plaisir retrouvé de la photographie. Bien sur, il ne s'agit de photos réellement artistiques et de haute qualité, mais tout de même, en soignant le cadrage on arrive à de jolies compositions. Et puis c'est un appareil franchement agréable à utiliser. Et avec lui mes timides débuts en retouche photo.
cybershot_dsc_p2_sony.jpg

Passé plusieurs années avec lui, j'ai craqué: Mon F601 et ses deux objectifs abîmés, mon cybershot et sa batterie à plat ... et l'envie, le désir, la passion: J'ai finalement opté pour le Nikon D40X, un appareil présenté comme une entrée de gamme, mais faisant des photos d'une qualité WAOUH.
Et là j'ai vraiment retrouvé les sensations de la photographie, la vraie, celle qui a ce rapport presque fusionnel avec l'appareil pour contrôler à nouveau l'esposition, jouer sur l'ouverture, atténuer l'éclair d'un flash ou allonger le temps de pose. Ma technique n'est surement pas parfaite, mais le plaisir lui est maximal. Les photos présentées ici seront en général issues de ce bijou, même si des photos plus anciennes pourront se glisser dans le lot. En tout cas, je n epeux que recommander le D40X aux curieux ou amateurs qui veulent un reflex compact, peu cher et très très performant. (au passage, il est reconnu pour fournir les meilleurs JPEG du marché! Comme on peut le lire ici et là, ses JPEG sont directement utilisables en sortie de boitier) Pour que l'objectif de base du kit (Nikkor 18-55mm f/3.5-5.6) se sente moins seul, je lui ai acheté un petit compagnon sous la forme du Nikkor 55-200mm f/4-5.6 VR, un bon zoom bien sympa aussi. Nikon D40x

18_55.jpg 55-200.jpg

Bref, que du bonheur !!